Welcome to Magnifique Marion Cotillard! Marion's best known for her award winning performance in La Vie en Rose, but you might also recognise her from movies such as Inception, Midnight in Paris, The Dark Knight Rises and The French Rust and Bone. Collecting nominations for her latest film Two Days, One Night and starring in the upcoming adaptation of Shakespeare's Macbeth, Marion Cotillard is finally making a comeback to leading roles. Not stopping at movies, Marion Cotillard is also exploring her musical talents, having toured with French rock band Yodelice and recorded a song and video with British band Metronomy. She's also taken over the fashion industry as the face of Lady Dior. All the while, she is never too busy for her family and to lend her time and name to causes she believes in. Enjoy your time here and keep checking back for all the latest news!
Jul 16, 10   Mia   0 Comment French Press

on 1 Jan, 1970

Tweet about this on Twitter0Share on TumblrPin on Pinterest0Share on Facebook0

de La Presse (Canada) / par Marc-André Lussier

Ayant un personnage très complexe à défendre, Marion Cotillard n’a jamais autant «cherché» que pour son rôle dans Inception. Avec des partenaires comme Leonardo DiCaprio et le cinéaste Christopher Nolan, le travail s’est toutefois révélé passionnant.

La feuille de route impressionne. La plus «internationale» des actrices françaises travaille avec les plus grands. Après Tim Burton (Big Fish), Ridley Scott (A Good Year), Jean-Pierre Jeunet (Un long dimanche de fiançailles), Michael Mann (Public Enemies) et Rob Marshall (Nine), Marion Cotillard tourne présentement dans la Ville lumière Midnight in Paris sous la direction de Woody Allen. L’actrice est aussi pressentie pour les prochains films de Steven Soderbergh et David Cronenberg. Auparavant, elle aura joué dans deux films français (dont Les petits mouchoirs, nouvelle réalisation de son compagnon Guillaume Canet) et, surtout, aura été de l’aventure d’Inception, le film – très intriguant – de Christopher Nolan.

«Oui, ce fut toute une aventure! confie Marion Cotillard au cours d’une interview accordée à La Presse. Lors de notre toute première rencontre à Paris, Christopher m’a parlé de son concept. Le monde des rêves est si particulier que nous avons tout de suite discuté de nos rapports respectifs avec cet aspect mystérieux de la pensée humaine. Ce n’est qu’à la fin de cette discussion, déjà fascinante, qu’il m’a invitée à lire le scénario.»

L’univers du réalisateur de Memento reposant en grande partie sur les éléments visuels, cette lecture ne pouvait évidemment pas traduire d’office l’ampleur du projet, ni laisser deviner à quoi pourrait ressembler le résultat final.

«Les situations étaient déjà décrites de façon très précise dans le script mais le concept est si original qu’il était impossible de le visualiser, explique l’actrice. La première lecture se révèle ainsi un peu ardue mais l’histoire est si riche que l’on sait d’entrée de jeu à quel point l’aventure dans laquelle nous entraînera Christopher est exceptionnelle. Plus on approfondit la recherche, plus l’exercice devient intéressant. Il est bon de se perdre parfois. Un peu comme les personnages dans le film!»

Une page blanche

Dans Inception, Marion Cotillard se glisse dans la peau de la femme du protagoniste de l’histoire, interprété par Leonardo DiCaprio. À vrai dire, l’actrice doit plutôt évoquer différentes incarnations d’un même personnage, selon les niveaux de conscience dans lesquels le récit évolue.

«J’ai lu le scénario au moins une dizaine de fois», déclare celle qui, à ce jour, est la seule actrice française à avoir obtenu, grâce à La môme (La vie en rose), l’Oscar de la meilleure actrice pour un rôle joué dans la langue de Molière. «Avec un sujet aussi riche, il a fallu lire le script à plusieurs reprises pour aller au plus profond des choses et accéder à tous les détails. Un peu comme certains livres ou certains films. Qu’on a envie de relire et de revoir parce qu’on sait qu’il y aura toujours une nouvelle chose à découvrir, ou une nouvelle question à poser.»

Pour la première fois de sa carrière, Marion Cotillard a dû composer un personnage à partir d’une «page blanche». Contrairement à son habitude, elle ne pouvait au départ se raccrocher à aucune figure pour trouver une inspiration.

«La base était déjà très solide, fait-elle quand même remarquer. Mais pour donner toutes les cellules de vie à un personnage, pour l’incarner véritablement, il faut quand même partir à sa découverte. Or, mon personnage évolue dans une dimension plus nébuleuse, de sorte que je ne savais pas trop à qui rattacher cette personne au début. Ce qui rend le travail d’autant plus passionnant.»

Leo au travail

Son personnage se révélant être le fil émotif reliant tous les éléments d’une histoire complexe, Marion Cotillard a eu l’occasion de travailler en étroite collaboration avec Leonardo DiCaprio.

«Il est très stimulant de voir Leo au travail, souligne l’actrice. Surtout dans un contexte aussi particulier, avec un sujet aussi riche. C’est comme avoir la chance d’entrer dans la cuisine d’un très grand chef. Nous avons passé des heures à discuter ensemble. J’avais le sentiment de bénéficier d’un privilège exceptionnel et d’avoir accès à quelque chose de secret. On apprend toujours beaucoup à côtoyer les plus grands.»

L’actrice française, nourrie au grand cinéma américain dans son enfance, est encore étonnée de la tournure qu’a prise sa destinée.

«Jamais je n’aurais pu croire qu’un tel parcours aurait été possible pour une actrice française. Moi qui ai tant apprécié les films de Chaplin, des Marx Brothers, de Spielberg, et toutes les grandes comédies musicales américaines, me voici plongée dans un univers où plusieurs des grandes rencontres auxquelles je rêvais se sont concrétisées. Merci la vie!»






 

Comment Form