Your number one source for everything on the Oscar winning actress
001.jpg
114.jpg
113.jpg
112.jpg
110.jpg
111.jpg
109.jpg
108.jpg
106.jpg
107.jpg
104.jpg
With 93,000 + photos and still counting! More Photos
24
Jun 2004
French Press  •  By  •  0 Comments

de Le Parisien / par Alain Grasset

LA BELLE Marion Cotillard, héroïne de la série « Taxi », surprend énormément dans « les Jolies Choses », le film de Gilles Paquet-Brenner avec Stomy Bugsy, Patrick Bruel, Ophélie Winter, Titoff, sorti dans les salles en novembre 2001, et qui sera diffusé en clair pour la première fois à la télévision ce soir (M 6 à 20 h 50). D’abord, parce que dans cette adaptation d’un roman de Virginie Despentes elle y joue un double rôle qu’elle tient à merveille. Marie et Lucie, soeurs jumelles au caractère très différent. Ensuite, parce que dans l’histoire, Lucie a la possibilité d’enregistrer un disque, mais que Marie a une meilleure voix. Comment l’actrice a pu se glisser dans la peau de cette chanteuse ? « Comme 99 % des comédiennes, j’ai rêvé d’être chanteuse quand j’étais petite », expliquait Marion Cotillard au moment des « Jolies Choses ». « Mais quand j’ai commencé à prendre des cours de chant pour le film, j’ai compris qu’il y avait beaucoup de travail à faire : la respiration, la puissance, l’émotion, etc. J’ai dû prendre des cours de façon accélérée. Et j’avais l’impression que je n’y arriverais jamais. Finalement, ça a tenu la route, mais on a eu chaud. » Attendue dans deux nouveaux films Marion Cotillard que l’on a vue récemment dans son premier film américain, « Big Fish » de Tim Burton, est rentrée du Japon, lundi soir, où elle participait au Festival du cinéma français de Yokohama en y défendant « Jeux d’enfants » de Yann Samuell avec Guillaume Canet (plus d’un million d’entrées en France en 2003). Une Marion qui tourne en ce moment « Cavalcade » d’après le roman de Bruno de Stabenrath, avec Titoff, et que l’on attend dans deux films, « Un long dimanche de fiançailles » de Jean-Pierre Jeunet, avec Audrey Tautou (qui sortira le 17 octobre prochain), et « Innocence » de Lucie Hadzihalilovic, avec Hélène de Fougerolles.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Leave a Reply